"La couture change l'image qu'on a de la mode, même si on a de petites bases comme moi" [Portrait de Couturier]

Portrait de Couturière avec Camile, de @Camvnv

# Portrait de couturier # Passion Couture #Upcycling # Couturière # Camvnv

A-t-on besoin d’être un·e expert·e reconnu·e dans le monde de la haute couture pour se munir de tissu, de fil et d’une machine, et se lancer dans la confection d’une tenue qui nous trotte dans la tête ? Camille nous répondrait certainement que non, bien heureusement.

« Si j’étais un vêtement, je pense que je serais une veste vintage oversized en cuir noir, parce que l’on pourra me porter tout le temps, à presque toutes les saisons, et je pourrais traverser le temps sans que je sois coincée dans un placard. »

Toute l’essence de la philosophie de la mode de Camille se trouve résumée dans cette phrase. Gardons ce qu’il y a à garder. Achetons ce que nous sommes sûr·e·s de porter. Transformons ce qui peut l’être. Et cela peu importe son niveau en couture. L’important n’est pas pour elle d’être une grande figure présente sur les podiums, mais d’être en accord avec ses valeurs écologiques. Créatrice débutante mais passionnée, Camille partage sur son instagram @camvnv ses nouvelles pièces et ses sources d’inspiration.      

« Pour moi, la couture va être, je l’espère, un moyen d’éviter les conséquences de la surconsommation des vêtements. [Elle] peut changer l’approche que l’on peut avoir de la mode, même si on n’a que des petites bases, comme moi. »

Même si Camille s’est intéressée dès son plus jeune âge à la couture et au recyclage – « Déjà petite, je raccommodais  mes affaires et j’offrais à mes parents des petits oreillers cousus à la main, que je brodais ensuite. » – ce n’est que très récemment, pendant le confinement, qu’elle a sauté le pas, en apprenant à manier la machine à coudre et à créer ses propres vêtements, à partir d’habits anciens. Tout comme nous, Camille est une adepte de l’upcycling, qu’elle pratique au quotidien.

L’une de ses premières pièces, et celle dont elle est la plus fière, c’est cet ensemble jupe et haut à carreaux, renaissant des cendres d’un pantalon troué, pour cause de brûlure. Il y aura toujours des affaires que l’on ne pourra plus porter, question de taille, de style ou d’usure. Mais pour Camille, la vie de ces habits ne s’arrête pas là. Si elle avoue qu’auparavant elle n’hésitait pas à se débarrasser de ses vieux vêtements, comme beaucoup d’entre nous sommes tentés de le faire, elle jette aujourd’hui un regard neuf sur ces pièces, qui deviennent sous ses coups de ciseaux une matière première qui ne demande qu’à être utilisée. 

« Je couds de nouvelles tenues avec la base d’anciens habits, de chutes de tissus, et même de rideaux ! »

Novices en la matière ou surcycleurs confirmés, Camille vous invite à laisser parler votre créativité, pour faire des vêtements que vous ne portez plus de véritables petits joyaux de votre garde-robe. Nul besoin de démarrer par la confection d’une robe de gala, rassurez-vous. Il suffit de se laisser guider par son instinct, et, déjà, l’on peut imaginer créer des choses simples, à l’image de ce bandeau, provenant de ce top anciennement déchiré.

Alors, la prochaine fois, avant de jeter un peu vite ces vieilles fripes, demandez-vous plutôt : « Qu’est-ce que je pourrais bien faire avec ça ? ». Vous verrez, vous trouverez la réponse plus facilement que vous ne le croyez !

Couturement, 

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *